Evaluation des organisations paysannes : résultats et perspectives

Publié le 26 Mars 2014

Depuis Septembre 2011, le projet a appuyé la mise en place de 8 organisations paysannes (OP). Ces OP ont pour objectif d'aider à la pérennisation des activités en travaillant sur l'automisation des producteurs et le développement de services collectifs permettant de soutenir la production agricole sur le long-terme.

Différentes actions ont déjà été mises en oeuvre pour favoriser le développement de ces OP :
- Définition des statuts et rédaction des documents officiels : règlement interne, statuts, outils de gestion financière,
- Fourniture de matériel bureatique,
- Mise en place d'un service de crédit épargne,
- Renforcement des capacités des leaders,
- Organisation des assemblées générales...

Objectifs de l'évaluation :

Après plus de deux années d'appui, il était temps de faire le point sur le niveau de structuration et de développement de chacune de ces OP. Ainsi, une évaluation a été conduite en Février 2014 pour :
- Mesurer le niveau de développement de chaque OP,
- Identifier les forces et les faiblesses de chaque OP,
- Définir le type d'appui à proposer pour améliorer la structuration des OP et leur développement,

- Planifier les activités d'appui pour la phase 4 du projet (2014).

Méthodologie de l'évaluation :

Dans un premier temps l'équipe projet a collaboré au montage d'une grille d'évaluation basée sur 5 critères :
- Organisation structurelle
- Gestion générale
- Gestion financière
- Activités
- Visibilité et communication

Voir la grille d'évaluation utilisée dans le rapport d'évaluation attaché à cet article.

A partir de cette grille, l'évaluation a été conduite en combinant trois méthodes de collecte de données :
- Observation directe pendant une réunion mensuelle : comportement des leaders, des membres, tenue des outils de gestion,
- Interview des 3 leaders de chaque OP,
- Entretien individuel avec 5 membres de chaque OP.

Une importance particulière a été donnée à la triangulation des sources d'information.

Ensuite les informations récoltées ont été combinées et chaque OP notée sur chacun des différents critères.

Résultats de l'évaluation :

Evaluation des organisations paysannes : résultats et perspectives

3 niveaux de développement identifiés :

- Les plus développées : Puok Chas, Ta Tok et Popis.
- Celles avec un niveau moyen de développement: Krasaing et Kok Dong.
- Les moins développées: Pra Yuth, Kampong Tayong et Prey Po.

Principales faiblesses des OP :

- Manque d'engagement et de participation de certains membres,
- La structure organisationnelle n'apparait pas toujours évidente pour les membres,
- Manque de collaboration entre leaders (partage des tâches),
- Faible capacité à créer une dynamique et à fédérer les membres chez certains leaders,

- Faiblesses dans la capacité à organiser et à animer des réunions,

- Les OP ne sont pas encore capables d'uitliser des outils de planification : plan d'action et programmation budgetaire,

- Peu de services proposés pour répondre aux attentes des membres,

- Manque de compétences en gestion et résolution de conflits,

- Visibilité absente (identité, nom, logo...),

- Difficulté à assurer la communication interne et externe.

Restitution et retour des leaders :

Le 26 Mars, une restitution a été organisée auprès de tous les leaders pour confronter les résultats des évaluateurs avec leur propre ressenti. Il s'agissait également de les encourager à poursuivre leur engagment et la gestion de leurs organisations respectives.
Ainsi certains leaders se sont engagés à résoudre rapidement certains problèmes de dysfonctionnement :
- Mettre à jour la liste des membres et poursuivre les activités avec les membres actifs seulement,
- Partager les tâches entre leaders pour faciliter la collaboration,
- Améliorer l'information des membres sur les jours de réunion.

Les leaders ont également demandé le soutien de l'équipe technique pour renforcer leurs compétences sur différents sujets :
- Capacité à s'exprimer,
- Organisation et animation de réunions,
- Tenue des outils de suivi,
- La communication au sein d'une organisation.

Définition des appuis à apporter pour 2014 :

Selon les faiblesses identifiées et les suggestions des leaders, 8 modules ont été définis pour renforcer les leaders, la cohésion du groupe et soutenir le développement des activités des OP:

- 1. Pourquoi former un groupe? Avantages et inconvénients de la création d'un groupe ?
- 2. Comment créer un groupe et élaborer des statuts et un règlement intérieur ?
- 3. Comment organiser et animer une réunion ?
- 4. Comment identifier et résoudre des problèmes au sein d'un groupe ?
- 5. Comment assurer une bonne communication au sein d'un groupe ?
- 6. Comment gérer le budget efficacement ?
- 7. Comment definir et mettre en œuvre un plan d'action ?
- 8. Comment développer une activité collective génératrice de revenus et planifier la production agricole ?

Ces différentes séances de formation seront proposées en fonction du niveau de développement de chaque OP. Les OP les plus avancées n'auront pas besoin de suivre tous les modules.

Par ailleurs, depuis début 2013, des personnels du projet participe à l'initiative portée par GIZ Siem Reap, autour de la création d'un manuel pour l'appui aux groupes de producteurs. Certains modules développés dans ce guide seront facilement transposable sur le projet.

Interview avec les leaders de l'OP de Prey Po

Interview avec les leaders de l'OP de Prey Po

Rapport d'évaluation des OP, Mars 2014

Rédigé par diversificationdelagricultureasiemreap.over-blog.c

Repost 0
Commenter cet article